Accueil Non classé I think I like you

I think I like you

1
1
57

SPNB

 

 

 

Je m’active dans ma salle de bain, me coiffe en prenant soin de dresser mes cheveux en deux petit chignons. Peaufinant mon teint avec un highlight doré et une touche de gloss.
Je suis un peu pressée,la soirée a été organisée à la hâte et je suis en retard. Une amie organise une petite fête pour l’annonce de ses fiançailles c’est donc tout naturellement que j’ai acceptée de m’y joindre.En ce moment je suis plutôt tendue et je suis certaine que cette soirée va me permettre de me détendre.
Au bout d’une trentaine de minutes ma mise en beauté est terminée, je me dirige donc vers ma gare pour prendre le rer. Le trajet se passe tranquillement même si je sent que quelques regards se font insistant, ma robe est sûrement trop courte ? Il est vrai que je tire constamment dessus… Est-elle peut être trop moulante ? j’ai pris soins de mettre un manteau large mais je ne peux pas nier le fait qu’on puisse voir la longueur de mes jambes ainsi que les remous que créent mes fesses.
Je soupir longuement avant de saisir mon téléphone et de lire le sms qui s’affiche sur mon écran.
- » Passes une bonne soirée »
J’hésite longuement avant de répondre.
- »Merci »
Je glisse délicatement le téléphone dans ma poche, évidemment que je vais passer une bonne soirée… Je ferais tout pour oublier nos prises de tête incessantes et toxiques.
Mon trajet se déroule rapidement et j’arrive dans l’appartement de mon amie, je remarque que nous sommes que 4. Elle se tient devant moi avec un large sourire puis me serre dans ses bras.
- » Félicitation ma belle ! Je suis vraiment heureuse pour toi. »
- » Merci, je suis sûre que ça sera bientôt ton tour ! »
Je ne réponds pas et me contente d’acquiescer, je salue poliment sont fiancé ainsi que le frère de ce dernier.
- » Dit, Jin Soo comment as tu fait ta demande à ma merveilleuse amie ? »
Je me tourne vers lui avec un petit sourire en coin, je les trouve terriblement mignon tout les deux et je dois admettre que je les envie à certains moments.
- » C’était simple et naturel, je lui ai fais ma demande au Parc Disneyland et elle a dit oui. »
Tu parles d’un truc simple et naturel, je détourne le regard vers le fond de l’appartement.Son petit frère était posé sur le canapé et avait les yeux rivés sur son téléphone, il n’avait pas l’air très concerné par ce que racontait sont aîné.
- » C’est mignon, vous faîtes vraiment un beau couple tout les deux… Sarah, où sont passés les autres ? »
- » Ils nous rejoignent à la soirée et les filles arrivent vers 22h. »
- » Oh, je suis très en avance pour une fois… »
- » Ce n’est pas grave, Jin soo et moi allons nous préparer. Je te laisse faire connaissance avec son petit frère ou te poser devant la télé ? Tu es chez toi façon.’
Je lui fais un signe de la tête avant de me lever et de m’asseoir sur le canapé.
- » Jun c’est ça ? »
- » Oui. »
Je détourne le regard, saisis la télécommande pour changer de chaîne.Le genre de mec hautain et froid c’est pas vraiment mon truc donc je ne préfère pas m’attarder sur lui.
- » Tu pense que tu sais aimer ? »
- » Mmmh, je ne comprends pas…? »
- » Je trouve qu’ils sont jeune, ils pensent connaitre l’amour alors que … »
- » Je vois, ils sont surement très amoureux et les fiançailles sont sûrement pour eux le meilleur moyen de vivre leurs amour… »
- » Je vois.
- » T’es le genre de mec incapable d’aimer et qui désapprouve les choix de son aîné ? »
- » Non… Pas du tout, je les envies terriblement. »
Je le fixe et m’installe confortablement, je scrute les traits de sont visage attentivement pendant qu’il pianote habillement sur son écran. Il est beau, vraiment beau.
Il dépose son téléphone et me fixe à son tour avant de passer la main dans ses cheveux.
- » Tu as un copain ? »
- » Oui,je suis en couple »
- » Mmh,tu l’aimes ? »
- » Si je suis avec lui c’est que je l’aime. »
Je me lève et me dirige vers mon téléphone pour clore cette conversation qui commençait a me mettre mal a l’aise.
Une heure plus tard, les filles venaient d’arriver et nous étions tous en direction du club où nous allions passer la soirée. J’avais pris soin d’éteindre mon téléphone, je voulais éviter qu’on me dérange ou d’être prise dans une énième prise de tête. J’avais juste envie de profiter de mes amis.
Le trajets était plutôt joyeux, Sarah était au coeur de cette agitations. Je la fixais sont visage rayonnait, je crois que je suis jalouse… Je reste assise près d’une de mes amies, nous échangeons pendant un long moment.
- » Meuf ! T’es tellement canon ! Cette petite robe rose lila te vas super bien ! T’es bonne ! « 
- » Arrête, je vais finir par rougir… »
- » Lol, sérieux elle s’accorde bien avec ton teint chocolat au lait sous ton caramel lol ! « 
J’éclate de rire avant de me redresser, c’était notre arrêt. Les paroles de mon amie m’ont mise en confiance.
J’accélère le pas pour me fondre au milieu d’eux.
Nous arrivons au club après 30 minutes de queue, certains se dirigent vers la piste et d’autres au bar pour commander des bouteilles d’alcool et d’autres boissons. La reine de la soirée danse avec son roi, je les regarde avant de chercher une table ou m’asseoir.
Tout ce monde, cette musique à fond et cette chaleur… Je n’aime pas, c’est pas pour moi.
Je trouve une banquette vide, je m’installe en inspirant un bon coup.
- » A peine arrivée que tu en as déjà assez ?! »
- » Faut croire que oui, pourtant c’est le genre de musique que j’adore… »
- » Désolé, j’ai été super froid tout à l’heure. »
Il s’avance vers moi et me tends un verre, je saisis le verre et le fixe longuement avant de me décaler.
- » T’en fais pas, je n’ai rien glissé dans ce verre. »
Je commence à rire et dépose le verre en face de moi
- » Pourquoi tu ne danses pas toi ? Ton frère à l’air de bien s’amuser
vas le rejoindre non ? »
- » Pour être honnête, je n’aime pas danser et je ne suis pas très coordonné. Tu vois le genre de cata ? »
Je souris et commence à boire, nous passons la première partie de la soirée assis sur cette banquette et à discuter, il est beau… Très beau. J’apprends qu’il étudie les arts graphique. Sous ses airs de petit con il est plutôt sympa.Les verres finissent par glisser les uns après les autres. Je finis par me lever subitement avant de lui tendre la main
- » Viens, je vais t’apprendre à danser, j’adore cette musique  »
- » Hey, je t’ai dis que j’étais pas doué pour ça… »
- » Il faut un début à tout puis nous fêtons un événement important. »
Il saisit ma main avant de me rejoindre, je le tire vers les autres et nous commençons à danser avec eux. Je me sent légère de plus en plus légère, je vide mon esprit de tout ce qui l’alourdit et m’amuse avec eux.
Les musiques défilent et les genre se mélangent, je me laisse porter par la musique et lui aussi. Au bout d’un certains temps la réalité me rattrape, j’ai l’impression d’étouffer. Il faut que je sorte, je me dégage de la foule et arrive à sortir en terrasse.
J’inspire longuement avant de m’asseoir, j’aime beaucoup la nuit, j’ai l’impression que tout s’arrête.
- » Lâcheuse… »
 Il me tend doucement une clope et l’allume.
- » J’en avais marre, j’avais l’impression d’étouffer… »
- » Toi aussi… Je me sent vide même entouré de monde. Il me manque quelque chose. »
- » Moi aussi, j’arrive pas recoller les morceaux ! »
- » T’es pas seule, tu as ton copain.Moi je viens de me faire larguer, pourtant j’ai été sincère avec elle. Je l’aimais vraiment, je ne comprends pas… »
Je baisse la tête avant de réfléchir puis pose une main sur son épaule
- » Hey, je pense qu’elle n’était pas ton âme soeur… Tu l’aimais vraiment mais elle non… Tu sais, je crois que nous arrivons sur terre avec un double… Celui ou celle avec qui nous devons passer notre vie.
Parfois certains le trouvent et finissent leur vie avec et d’autres non… Ils subissent beaucoup d’échecs, alors dit toi que… La bonne t’attends quelque part et qu’elle aussi elle verse des larmes pour un con. »
- » Mmh… Tu l’as trouvée le tiens ? »
- » J’espère que oui, « 
- » Tu m’as beaucoup parlée de lui, je suis jaloux. Ils ont tous l’air heureux autour de moi. »
- » Pour être honnête, c’est pas très rose comme dans tout les couples, ne pense pas comme ça… La bonne t’attends il faut juste être patient « 
Il tourne la tête vers moi, écrase sa cigarette avant de la jeter dans le vide.
- » Je le sent, l’intonation que tu prends… Tu l’aimes mais tu souffre avec lui ? »
Je commence à rire nerveusement et à fixer l’écran de mon téléphone qui est éteint.
- » Je l’aime… »
- » Tu sais, je te trouve très belle. Il est chanceux, il s’en rends peut être pas compte … Je suis certains qu’une fois qu’il t’aura perdu il ne pourra pas te retrouver… Il aura beau chercher a trouver tes traits chez les autres il va échouer. »
- » T’avais l’air cool, c’est déplacé ce que tu fais… Arrête de généraliser ton échec »
Je glisse mon téléphone dans ma sacoche et commence à partir, je suis blasée.Ses paroles m’ont touchées et je ne sais pas quoi penser.
La soirée continue, je me masque une nouvelle fois et rejoins les autres avec un large sourire. Je danse encore et encore avec mes amis, nous finissons par rentrer.
- » Tu peux dormir dans la chambre d’amis, Jun lui va dormir dans le salon… Je suis vraiment fatiguée, je vous laisse. »
- » Bonne nuit ma belle et encore félicitations ! »
J’enfile rapidement le t-shirt qu’elle vient de me passer avant de m’installer dans la chambre d’amis. Je regarde Jun prendre ses affaires pour les poser dans le salon.
- » Ecoute, je voulais m’excuser pour tout à l’heure. J’ai dis des choses débiles. »
- » Ok. »
- » Tu es fatiguée ? Si on parlait ? Histoire de changer nos idées? »
- » Mmmh Ok. »
Il ferme délicatement la porte, s’installe sur le lit en face de moi.
- » Je suis vraiment désolée, je suis pas ce genre de mec. »
- »  T’en fais pas, mon plus grands défauts c’est que je pardonne vite… »
- » Alors toi aussi tu te sent vide ? »
- » Faut croire que oui, j’arrive pas à m’intégrer… J’ai l’impression d’être de passage un peu partout… « 
- » Je vois, je ressent ça aussi. Je suis bien entouré, j’ai des amis géniaux une famille formidable…Mais je cherche toujours
ce trucs qui me manque… »
- » J’aimerai me donner entièrement au bonheur, ne pas être stressée… Ne plus me faire du mal en faisant attention aux mauvaise personnes et être heureuse.Même si je profite de chaque moments avec mes proches, je ne pense pas avoir connue un réel bonheur… »
Il me fixe longuement, très longuement… Il ne prends pas la parole et se contente de se redresser et de se diriger vers la fenêtre.
- » Je pensais qu’être en couple et qu’aimer allait m’aider… Je ne sais pas en ce moment j’ai l’impression d’être à coté. »
- » J’avoue qu’un couple doit être heureux mais ce n’est pas réellement un exutoire… Je crois qu’il faut que tu mettes tout ça de coter et de profiter de lui… »
- » Comment profiter, il y a toujours un problème.J’étais à l’aise mais plus maintenant… J’aime mais je crois qu’aimer ça ne fait pas tout… »
- » Pourtant, j’aurai aimé que celle que j’aime soit aussi amoureuse que toi.. »
Il souffle longuement, se tourne vers moi et se pose sur le lit.
- » Belle et amoureuse, je suis jaloux… Vraiment… »
Il presse délicatement ses lèvres contre ma joue, je ferme doucement doucement les yeux.
- » Pourtant, je n’ai rien de spécial. »
J’esquisse un petit sourire et recule légèrement, ses mains glissent doucement de mes épaules à mes hanches. Ses lèvres se dirigent vers mon cou et le mordille tendrement, je frissonne de plaisir et ouvre les yeux.
- » Qu’est ce que tu fais…? »
- » Laisse moi te rendre heureuse au moins une fois… »
Je résiste quelques instants avant de céder, ses mains glissent doucement sous mon t shirt  avant de saisir ma taille et de la caresser avec envie.Il la soulève doucement, me regarde avec un petit sourire. Je l’aide à retirer le t shirt, mes mains se posent doucement sur son visage puis je finis par l’embrasser avec passion.
Mon corps se réchauffe de plus en plus, mes lèvres jouent avec les siennes. Je sent son souffle chaud qui glisse sensuellement sur ma peau, je veux lâcher prise et m’abandonner dans ses bras.
Je me redresse pour retirer mon collant, il pose sa main sur la naissance de mes hanches et me regarde.Ses mains remontent jouer avec la chaîne qui plonge entre mes seins.
- » Je t’assures, j’aurai aimé être à sa place. »
- » Ne parles pas de ça « 
Il se redresse à son tour, embrasse ce creux pendant qu’une de ses mains glisse entre mes cuisses. Ma respiration accélère, j’aime sentir son souffle chaud pleins de désir contre ma peau. Mes cuisses se resserrent, je suis un peu honteuse qu’il puisse sentir mon désir aussi rapidement. Je suis trempée, il me rends folle. Il avait l’air si froid je suis surprise de sentir autant de douceur et de désir dans ses gestes. Mes mains se plongent dans sa chevelure que je caresse avec envies, un de ses doigts se dresse lentement et parcours mon intimité avec curiosité pendant que sa langue chatouille un de mes tétons.
Je mordille mes lèvres pour retenir le moindre son, mon corps réagit à ses sollicitations. J’étouffe mes gémissements tant bien que mal tandis que se doigt baladeur s’introduit délicatement en moi avant de commencer de long et doux va et viens. Ses lèvres quittent ma peau, il me regarde dans les yeux. Je n’ose pas soutenir son regard cette fois, le plaisir m’envahit doucement. Il me pousse doucement de façon à ce que je m’allonge sur le lit, mes cuisses sont bien ouverte devant lui. Je souffle un peu, je m’offre… J’espère que tu en a conscience.
Son souffle descend avidement le long de mon corps avant de se poser sur mon intimité, il y dépose un petit baiser puis un deuxième puis encore un autre… Je mordille mon bras et ne laisse échapper qu’un petit cris étouffé. Il sourit, je le sent mais je n’ose pas le regarder. Je viens de perdre toute mon assurance, il m’intimide et il le sait.
Il se retire puis glisse doucement sa langue entre mes petite lèvres, il y va doucement et s’imprègne de mon intimité… J’ouvre les yeux et profite, mes mains glissent une nouvelle fois dans ses cheveux sans influer sur ses mouvements. Je le regarde faire, je me sent partir… Il s’approprie mon corps.
Il glisse soudainement 2 doigts, la cadence change et il devient de plus en plus rapide. Il se redresse et affiche de nouveau ce petit sourire en coin.
Il accélère la cadence comme pour me défier, je mordille mes lèvres pour retenir le moindre petit bruit qu’il pourrait s’en échapper.
- » Tu ne veux pas me regarder ? Regardes moi, je veux que tu puisse
assimiler mon visage au plaisir que tu reçois. »
Rien que ces paroles suffisent à faire grimper mon excitation et il le sent sur ses doigts, je le regarde faire puis dirige mes yeux vers son visage. Ses lèvres sont encore pleine de mon elixir, je ne sais pas pourquoi mais le voir ainsi me donne envie de l’embrasser… J’aime le voir ainsi, je le tire contre moi avant de venir l’embrasser fougueusement.
Ses mains caressent mon corps dans son intégralité, pressent mes fesses pendant que nos langues jouent entre elles. Je le désire de plus et je n’ai qu’une seule envie c’est de m’approprier son corps, je le guide pour qu’il puisse se défaire de ses vêtements.
Je retire doucement son jeans et me retrouve entre ses cuisses, je caresse son érection avant de l’embrasser et de retirer le morceau de tissus qui l’embarrasse tant.Son sexe se trouve dressé face a moi, je le caresse curieusement avant de me faire un peu plus insistante.J’y dépose mes lèvres puis quelques coups de langues, je le sent respirer un peu plus fort. Mes yeux se lèvent vers lui, laisse moi voir si ça te plait…?
Il a les yeux clos, son visage est déformé par le plaisir. Je m’applique et le glisse progressivement en bouche, ma langue le caresse sur presque toute sa longueur. Il ne se retient pas et pousse un long râle d’excitation suivit de quelques petit gémissements, son expressivité participe à mon excitation et j’en profite pour me caresser en même temps. Ses mains se placent sur ma nuque et guident mes mouvements, je le sent de plus en plus excité sous mes caresses buccales.
Il se retire doucement, lève ma tête et me regarde avec un large sourire. Je réponds et affiche moi aussi large sourire, il me guide à nouveau sur le lit puis m’allonge sur le ventre. Il souffle sur ma nuque puis l’embrasse, ses baisers parcourent tout mon dos j’en frissonne , il s’arrête puis caresse mes fesses longuement. Il reste un long moment m’observer, je me cambre comme pour l’inviter à me prendre mais il n’en est rien. Il reste immobile à m’observer puis je suis surprise par une énorme fessée, il laisse échapper une petit rire avant se pencher sur moi.
- » Je suis désolé, je ne pouvais pas résister. »
Il embrasse tendrement ma joue avant de caresser doucement son mon intimité à l’aide de deux doigt, je sent finalement son membre bien dur se présenter au bord de mes lèvres. Il me fait languir et me caresse avec pendant que je me cambre de plus à fin de l’inciter à y aller sérieusement. Il saisit mon épaule droite puis me pénètre en un seul coup de rein, ne m’y attendant pas je pousse un long gémissement.
Il prends directement avec de long mouvements réguliers, je m’accroche aux bords du lit. Je souffle de plaisir, mon corps ne m’appartient plus il est comme dépendant de ses mouvements . Je savoure chacun de ses mouvements qui  sont plus longs on dirait que lui aussi savoure cet instant. Mon buste se redresse légèrement et il vient m’embrasser langoureusement, je m’abandonne à lui et entièrement.
Il reprends doucement puis redeviennent de plus en plus fort et rapide, mon corps claque contre le siens … Il y va de plus en plus fort. Il gémit, grogne, s’agrippe, je l’accompagne moi aussi je gémit longuement n’arrivant plus à me retenir et à résister au plaisir je me laisse doucement aller. Il se penche, mordille ma peau dans un long et ultime râle de jouissance. Je l’accompagne moi aussi, je le sent venir en plusieurs jets, mon corps se cambre un peu plus et je commence à trembler. Ses lèvres caressent ma peau pendant que moi aussi je m’abandonne à la jouissance.
Mes yeux se ferment doucement et je le laisse s’allonger contre moi, ses mains caressent mon corps pendant que je me laisse emporter par le sommeil.
  • 2. Cosmic Love.

                     2. Cosmic Love . ( A écouter pendant la lecture )                   …
Charger d'autres articles liés
  • Hit you with that ….

      Il est bientôt 7h du matin, je cours déjà en direction de l’arrêt de bus qui …
  • Temoignage

    Une lectrice m’a demandée de poster des temoignage, j’en ai trouvée quelque un…
  • New love or nah.

      J’étais assise dans un coin de ma fac, il était 12h. Je venais juste de sorti…
Charger d'autres écrits par unlovedone
  • Hit you with that ….

      Il est bientôt 7h du matin, je cours déjà en direction de l’arrêt de bus qui …
  • Temoignage

    Une lectrice m’a demandée de poster des temoignage, j’en ai trouvée quelque un…
  • New love or nah.

      J’étais assise dans un coin de ma fac, il était 12h. Je venais juste de sorti…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Un commentaire

  1. zakky2019

    30 janvier 2019 à 16 h 34 min

    I think I like You Too! ;)
    Bisou

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Temoignage

Une lectrice m’a demandée de poster des temoignage, j’en ai trouvée quelque un…